La méthanisation à la ferme :

de la théorie à la mise en oeuvre

La méthanisation à la ferme : de la théorie à la mise en oeuvre

Avec Claire SIMON et Delphine PUJOS

à Auch les 8, 9 et 10 février 2021

Empreinte de fortes convictions écologiques et férue de technique,  Claire Simon s’est investie dans le développement de la méthanisation dès l’obtention de son diplôme d’ingénieur INSA en 2016.
Auparavant responsable d’un bureau d’études spécialisé en méthanisation, elle a participé à la conception, la réalisation et l’assistance en exploitation de nombreuses unités de production et valorisation de biogaz, essentiellement agricoles. Son expérience en tant qu’Assistance technique dans le cadre d’expertises judiciaires de méthaniseurs lui a permis d’identifier aussi bien les faiblesses potentielles de certaines installations que les points forts des projets réussis.
Aujourd’hui responsable d’exploitation d’une des plus grandes stations d’épuration de France, comprenant une unité de méthanisation des boues avec injection de biométhane, elle souhaite continuer à transmettre aux porteurs de projets et aux acteurs publics les clés pour un développement sain de la méthanisation sur notre territoire.
Titulaire d’un diplôme d’ingénieur INSA et d’un Titre Professionnel de Formatrice Professionnelle d’Adultes, Delphine PUJOS est convaincue du caractère impérieux de la transition énergétique et s’investit depuis 20 ans dans le domaine de l’énergie aussi bien dans le secteur privé que public.

Forte d’une expérience et d’une expertise qui lui permettent de transmettre des savoirs, elle conçoit et anime des formations relatives à la réduction des consommations énergétiques des bâtiments tertiaires et au développement des énergies renouvelables.

Présentation globale de la formation :

La gestion de la matière organique est un poste clé de la bonne gestion d’une ferme. Cette ressource peut être valorisée au travers de filières énergie telles que la méthanisation. Vous souhaitez comprendre la méthanisation et ses enjeux, visiter des installations à différentes échelles afin d’avoir une compréhension de terrain de la technologie appliquée et des différentes options de dimensionnement suivant les objectifs de chacun ? Telle est la proposition de nos formatrices, toutes deux ingénieurs INSA Génie des Procédés et Environnement, au travers d’une formation théorique en salle et de deux visites de méthaniseurs dans le département du Gers qui serviront de point de départ à la maturation de votre projet.

 

OBJECTIFS

A l’issue de la formation le stagiaire sera capable de :
Les objectifs de la formation
– Identifier le contexte notamment réglementaire et les enjeux de la méthanisation
– Définir et comprendre les principes et technologies existantes (des intrants au digestat)
– Choisir le mode de valorisation énergétique, définir la valorisation du digestat
– Déterminer les facteurs de réussite et estimer la rentabilité d’un projet
– Organiser et planifier les étapes d’un projet avec les acteurs clés

 

PROGRAMME ET CONTENUS

THÉORIE

  • Identifier le contexte et les enjeux de la méthanisation
  • Définir et comprendre les principes et technologies existantes
  • Différencier les intrants agricoles possibles
  • Savoir arbitrer la gestion de la matière organique entre le méthaniseur et la bonne gestion du carbone dans ses sols
  • Savoir valoriser le digestat
  • Choisir le mode de valorisation énergétique
  • Connaître les réglementations associées
  • Déterminer les facteurs de réussite et estimer la rentabilité d’un projet
  • Organiser et planifier les étapes d’un projet avec les acteurs clés

 

VISITE DE SITES

Réviser les acquis des séquences précédentes et questionner des gestionnaires de site

Formation prise en charge à 100% par VIVEA dans la limite du plafond annuel disponible.

Pour financements par OPCA, FAFSEA, en fonds propres, ou tout autre dispositif, merci de nous contacter.

Je consulte les Conditions Générales

Je consulte le Réglement Intérieur

J’APPARTIENS AU PUBLIC EN DÉMARCHE D’INSTALLATION

JE M’INFORME SUR LES NOUVELLES CONDITIONS DE PRISE EN CHARGE DES COÛTS DE FORMATION PAR VIVEA