Itinéraires techniques en Maraîchage sur Sol Vivant

Stratégie de préservation de l’eau et de la fertilité

avec Joan Verdugo

Partie présentielle : les 14, 15 et 16 Octobre 2024 à Boulogne sur Gesse (31350)

Durée de la formation : 26 heures (5 heures en numérique asynchrone + 21 heures en salle/terrain)

Joan Verdugo: installé maraîchage et arboriculture depuis octobre 2012 à Boulogne-sur- Gesse (31), il est diplômé de de l’Ecole Vétérinaire de Barcelone et a suivi une formation en permaculture a l’IMAP (Instituto Mesoamericano de Permacultura, Guatemala) et à la Fondation Nunoz Jimenez, Cuba). Formé en pédagogie participative et partenaire des réseaux MSV (Maraîchage sur Sol Vivant) et SMART (Systèmes Mixtes Agroforestiers – création de Références Techniques et économiques), il est formateur depuis 2013 sur de nombreuses formations pour professionnels organisées par ADEAR32, Agribio Var, Vaucluse et Hautes-Alpes, GAIA Consulting et EPLEFPA Les Sillons de Haute-Alsace.

Présentation globale de la formation :

Dans le contexte actuel d’instabilité climatique, il est vital de réduire au minimum les pertes d’humidité du sol et d’apprendre à optimiser les ressources hydriques et de fertilité dont nous disposons. Fruit des expériences menées sur la ferme depuis 2012, cette formation vise à partager les itinéraires techniques en maraîchage sur sol vivant tels qu’ils sont appliqués à Can la Haut, avec entre autres : préparation du sol sans labour mécanique grâce à des techniques d’occultation, réduction d’intrants et utilisation systématique de couverts végétaux (engrais verts et mulch) dans les itinéraires, associations de cultures et de différentes plantes annuelles et pérennes.


Cette formation participative associera des approches théoriques (notamment à travers la réalisation d’un module en ligne sous forme de vidéos), des exercices pratiques, des activités d’observation dirigée sur la ferme et des échanges entre les participants. Il ne s’agit pas de présenter nos itinéraires comme un modèle à suivre ni de fournir des recettes « clés en main », mais simplement de partager notre expérience, nos réussites, nos échecs et nos questionnements.

À l’issue de cette formation les stagiaires seront capables de :

  • Définir les itinéraires techniques favorisant le labour biologique ;
  • Énumérer les stratégies pour un sol vivant ;
  • Citer des exemples d’association entre différentes cultures maraichères et plantes pérennes ;
  • Décrire les éléments clés pour planifier l’espace de travail, le calendrier de culture et les itinéraires techniques selon les contraintes propres à chacun.

 Programme  :

  • Sol vivant et labour biologique :

    • Itinéraires techniques pour le labour biologique : techniques d’occultation (bâches opaques) et couverture végétale permanente du sol (mulch, engrais vert et plantes compagnes) ;

    • Itinéraires techniques pour démarrer une culture maraîchère sans labour mécanique du sol, à partir d’une friche ou prairie.

  • Gestion de la fertilité d’un sol agricole :

    • Historique des différentes stratégies mises en place au cours de l’histoire agricole pour gérer la fertilité : brûlis, jachère, intégration avec les activités d’élevage, engrais verts, engrais chimiques, etc … ;

    • Les stratégies préconisées pour un sol vivant : mulch, engrais verts, plantes compagnes et extraits végétaux (purins) ;

    • Le mulch: différentes options de composants et avantages/inconvénients de chaque option (plastiques, paille, foin, tonte de gazon, BRF, autres) ;

    • Itinéraires techniques sur les engrais verts: choix des engrais verts, intégration dans le calendrier de cultures maraîchères, etc …

  • Associations de plantes en maraîchage :

    • Les associations de plantes dans l’espace et dans le temps : synergies et optimisation de l’espace ;

    • Associations, plantes auxiliaires et équilibre de la faune ;

    • Exemples d’associations entre différentes cultures maraîchères et plantes pérennes (autres légumes, arbres fruitiers et forestiers, fleurs, et plantes aromatiques, etc …) ;

    • Praticité et pertinence de la mise en place d’associations dans un cadre de culture maraîchère commerciale (moyenne/grande surface).

  • Planification et organisation d’une activité de maraîchage en sol vivant : planifier l’espace de travail, le calendrier de culture et les itinéraires techniques selon les contraintes propres à chacun.

    • critères de choix des techniques culturales ;

    • choix des cultures en fonction du système de commercialisation ;

    • disposition des planches, serres, compost, bâtiment de stockage, lavage, vente, etc. pour une optimisation de l’espace (ergonomie, intensification des cultures) ;

    • choix et standardisation du matériel ;

    • calendrier de cultures, plan de rotations ;

    • calcul de la rentabilité économique du système.

Formation prise en charge à 100% par VIVEA, OPCO ou France Travail (sur dossier).

Le nombre maximum de stagiaires par session de formation est limité entre 15 et 20 personnes en fonction des modalités d'enseignement.

L'accès à cette formation ne nécessite pas de pré-requis.

Les horaires journaliers de formation sont : 9h00-12h30 et 14h00-17h30

Vous pouvez retrouver les méthodes pédagogiques, les modalités d'évaluation ainsi que les conditions d'accessibilité aux Personnes en Situation de Handicap de nos formations dans les Conditions Générales ci-dessous :

Je consulte les Conditions Générales

Je consulte le Réglement Intérieur

Cette page a été mise à jour le 16 Mai 2024