Agriculture  syntropique :

Innover avec l’agroforesterie successionnelle en climat tempéré

Agriculture syntropique :

Innover avec l’agroforesterie successionnelle en climat tempéré

En cours de programmation

Durée de la formation : 42 heures
(7 heures en numérique + 35 heures en salle/terrain)

    Retour sur l’édition 2021 de cette formation. Merci à l’Ecole d’Agro-écologie Voyageuse pour la réalisation !!!

    Felipe Amato : né à São Paulo au Brésil, il découvre l’agriculture syntropique avec Ernst Götsch en 2010. Il est formateur depuis 2012 en agroforesterie et agro-écologie. Vivant régulièrement au Portugal, il consacre une partie de son temps à développer l’agriculture syntropique en climat tempéré. Felipe expérimente aussi sur sa ferme au Brésil. Il y produit entre autres taro, gingembre, café, manioc…
    Steven Werner : Formé par Ernst Götsch au Brésil, il a participé à la mise en place de plusieurs formations en Europe. Il développe depuis 5 ans un lieu expérimental dans le Tarn où sont appliquées les techniques de l’agriculture syntropique  en climat tempéré.

    Pablo Pailhes
    Pablo est ingénieur agronome de l’INP-ENSAT spécialisé en agroécologie. D’abord formé à l’agriculture syntropique par Steven Werner et Felipe Amato, il a participé à plusieurs plantations en France et dédié son projet de fin d’étude à l’analyse de systèmes d’agriculture régénérative comprenant l’agriculture syntropique. Depuis début 2022, il travaille à la ferme des Mawagits avec Grégoire Servan pour développer et expérimenter des systèmes syntropiques à la fois productifs et viables économiquement pour les agriculteurs.

    Opaline Lysiak
    Formée à l’agriculture syntropique au Brésil et en France, Opaline a ensuite co-fondé et animé l’Ecole d’Agroécologie Voyageuse pendant 3 ans. Aujourd’hui, elle se consacre à la mise en lumière des fermes agroécologiques par la communication (le podcast de l’Ecole d’Agroécologie Voyageuse notamment) et la facilitation de formations.

    Présentation globale de la formation :

    À l’issue de cette formation les stagiaires seront capables de :

    • Comprendre la dynamique de succession des plantes dans un système agroforestier tropical;
    • Mettre en place des itinéraires techniques innovants pour les adapter aux climats tempérés dans des systèmes de production associant cultures maraîchères, fruitières et sylvicoles;
    • Savoir produire de la matière organique régénératrice des sols avec des arbres à croissance rapide;
    • Mettre en place une parcelle expérimentale d’agriculture syntropique en système verger-maraîcher.

    Contenus numériques :

    • Se familiariser avec l’agroforesterie successionnelle : aspects historiques, fondements scientifiques, développements à travers le monde;
    • Comprendre le contexte tropical dans lequel l’agriculture syntropique s’est développée ainsi que les bases techniques et agronomiques nécessaires à son adaptation en climat tempéré;
    • Faire le point sur le contexte naturel de sa ferme.

    Contenus sur le terrain :

    • S’approprier les processus de formation du sol en lien avec la succession naturelle;
    • Mettre en pratique les techniques de préparation du sol pour une future plantation à haute densité;
    • Comprendre les phases d’une succession végétale et savoir identifier les espèces présentes à chaque étape;
    • Appréhender l’impact des perturbations agricoles sur la succession naturelle en situation agricole;
    • Comprendre la dynamique d’installation des plantes dans la succession, besoins en eau, en lumière et le port de chaque espèce, étagement…
    • Appliquer les principes de succession et de stratification;
    • Mise en place d’un système syntropique sur le terrain : parcelle de test de 300 à 600m²: préparation du sol et plantation.
    • Comprendre la pollinisation, la dispersion des semences et les principes de coévolution entre espèces et écosystèmes.
    • Être capable de reconnaître les différents facteurs de perturbation.
    • Savoir adapter les acquis aux besoins de son projet. Travail de groupe : design et choix des espèces.

    La vidéo ci-dessous a été tournée l’an dernier lors d’un stage précédent à la ferme du Bosquet.

    Formation prise en charge à 100% par VIVEA, OPCO ou France Travail (sur dossier).

    Le nombre maximum de stagiaires par session de formation est limité entre 15 et 20 personnes en fonction des modalités d'enseignement.

    L'accès à cette formation ne nécessite pas de pré-requis.

    Les horaires journaliers de formation sont : 9h00-12h30 et 14h00-17h30

    Vous pouvez retrouver les méthodes pédagogiques, les modalités d'évaluation ainsi que les conditions d'accessibilité aux Personnes en Situation de Handicap de nos formations dans les Conditions Générales ci-dessous :

    Je consulte les Conditions Générales

    Je consulte le Réglement Intérieur

    Cette page a été mise à jour le 19 Février 2024